Joëlle Tiano-Moussafir

Joëlle Tiano-Moussafir vit à Paris où elle exerce, parallèlement à l’écriture, le métier d’orthophoniste. Parmi ses textes précédemment publiés, S’affranchir, un portrait de George Sand à vingt ans paru au Diable Vauvert en 2016, Le voyage de Moïshé et Moïsico dans L’Abécédaire incomplet de l’humour juif, éd. Folies d’encre, et un premier roman remarqué, L’enchanteur et illustrissime gâteau café-café d’Irina Sasson, éd. Intervista.

Le sel des larmes est parfois doux, roman publié aux éditions Zinedi le 11 octobre 2018, retrace le cheminement de trois personnages qui semblent ne rien avoir en commun et pourtant...