Chantal Saint Pol

Parcours atypique pour une femme atypique

Chantal saint polTout mon parcours est atypique.
A l’heure ou les jeunes de mon âge vivent leur adolescence, je me retrouve mariée et maman. Quand ils se marient, je suis divorcée. Lorsqu’ils vont au lycée, je suis des études par correspondance pour avoir mon bac. Quand ils entrent sur le marché de l’emploi, j’arrête mon travail d’adjointe d’enseignement et j’entame des études de psychologie.
Je les commence dans le Nord de la France, les poursuis dans le Sud où je vis vingt-cinq ans et m’installe en qualité de psychothérapeute. Je les peaufine en Bretagne et en Belgique. Je ne suis pas attachée à un lieu. Je me définis comme une habitante de l’Univers.
A la suite de chocs émotionnels importants, je suis rattrapée par la maladie que j’assume seule. Durant ma convalescence qui n’est pas encore terminée, je suis reprise par le travail d’écriture que j’avais commencé trente-cinq ans plus tôt.
Mes sujets privilégiés sont les Êtres Humains et tout ce qui compose la Création.
Mon objectif aujourd’hui est de transmettre les connaissances que j’ai. Au travers de mes conférences, j’explique, à partir d’histoires vraies, comment les gens fonctionnent, pourquoi ils vivent ce qu’ils vivent, les dégâts occasionnés par les secrets de famille et les non-dits, les dangers des addictions, leurs relations à la nature, et j’attache une importance particulière à la Mort que beaucoup craignent parce qu’ils ne savent pas ce que c’est.
Mes fréquentations préférées : les Animaux dont nous aurions beaucoup à apprendre.
J’ai déjà publié quatre livres. Le premier, il y a cinq ans, les deux suivants en 2017, puis les deux suivants en 2018.

Reviens Grand-père, J’ai des choses à te dire « Nos mémoires cellulaires renferment toute notre histoire familiale » ;
Parle-moi ma fille, J’ai des choses à te dire « Les relations compliquées d’une fille avec sa mère » ;
Derrière le miroir, un autre moi « La petite chenille qui voulait devenir un magnifique papillon » ;
Je m’appelle Shambhala « Je viens de la planète Mercure et je vis sur la Terre » ;
Au revoir Maman, Merci d’avoir joué le jeu « Nos mémoires cellulaires renferment toute notre histoire familiale ».

Visitez le site de Chantal Saint Pol