Françoise Roubaudi

Françoise RoubaudiJe suis née en Provence.
Arrivée à Genève un peu par hasard, après quelques voyages, des enfants, une licence en lettres et certificats en techniques de la communication écrite et linguistique, j’ai eu l’étonnement de recevoir le Prix de la société genevoise des écrivains en 1986 pour mon premier manuscrit.
J’ai une formation d’animation d’ateliers d’écriture à Paris (Aleph écritures).
Publications :
-    L’autre rivage. Prix SGE. 1987
-    Jeux de Miroirs, Editions des sables, 1990
-    Un plaisir acide et méchant, Encre Fraîche éditions, 2004
-    Les cadavres invisibles, Encre Fraîche éditions, 2008
-    Les enfants des rues m’ont appris à écouter les oiseaux, Encre Fraîche éditions, 2008
-    Petite Masque, Encre Fraîche éditions, 2011

-    Le Roi de caille, Tim-et-o' éditions, 2014

J’ai également contribué à des ouvrages collectifs : le Persil Journal, La revue Nemo. Je vous écris d’un jardin, (département des affaires culturelles de Genève. 2006) et organisé le livre Regards sur Coppet paru en 1995 aux éditions Cabedita.
En 2006, j’ai reçu le Prix des Arts et Lettres de France pour une nouvelle inédite : Dernier jardin.
Je suis attachée à l’idée d’établir des contacts entre écrivains suisses romands et écrivains français.
Les arbres, le silence, les animaux, particulièrement les chiens et les chevaux, me sont d’une grande douceur. Je vis dans un charmant village du Bugey. J’étudie la théologie. Je continue d’écrire.